Schokov

Héros locaux : Thomas Kovazh / Schokov

L'hôtel Altstadt Vienna se trouve au pied du mont Spittelberg, au cœur du très "tendance" 7e arrondissement de Vienne. Ou, comme d'autres l'appellent : Boboville. Nos portraits "Héros locaux" vous donnent un aperçu de la véritable Vienne. Vue par de véritables Viennois. Nos voisins.

Ce grand fan de foot et de Falco connaît Vienne d'en bas aussi.

Qu'est-ce que tu aimes dans ce quartier ? Pourquoi es-tu dans le 7e arrondissement ?

J'aime le mélange des gens. Ici, des acteurs connus rencontrent de célèbres inconnus, des végétaliens côtoient des éleveurs de bovins bio, les avocats se frottent aux petits filous, d'anciens hippies fréquentent de jeunes designers et des DJ dialoguent avec des Bobos. En hiver, tout ce petit monde se retrouve pour boire ensemble un verre de punch sur le mont Spittelberg. Ce pot-pourri rend le 7e arrondissement vraiment spécial et privilégié.

 

Que peut-on acheter chez toi ? Quelle passion se cache là-derrière ?

En 2006, lorsque nous avons ouvert le Schokov, c'était uniquement un magasin de chocolats haut de gamme venus du monde entier. Mais au fil du temps, ce n'était pas assez à mon goût. Alors j'ai commencé dans l'arrière-boutique à expérimenter différents ingrédients et à développer mes propres chocolats. Et depuis 3 ans, nous proposons donc les chocolats bio de notre propre production et faits à la main.

Questions-réponses sur Vienne   

 

N'existe qu'à Vienne

La taxe sur l'air. Une taxe que l'on doit payer à la ville lorsque par exemple on suspend une enseigne publicitaire amovible devant la porte de son magasin pour qu'elle donne sur la rue. Et comme on utilise l'air de la ville... 

 

Ce qui est mieux ailleurs :

Le café (même si ca frôle la haute trahison...). Ou concrètement : l'espresso. En Italie, il est tout simplement... meilleur. Bien sûr, il y a chez nous quelques exceptions comme par exemple à l'Akrap Coffee dans le 6e ou chez Fürth ou Kaffemik dans le 7e. Et la culture des cafés est à Vienne tout simplement incomparable.

 

Vienne côté sucré

Bien sûr notre chocolat bio fait main. Les petits Krapfen au punch chez Reimer, un des derniers magasins de bonbons, dans la "Wollzeile". Les gaufrettes Mannerschnitten (directement à la jolie boutique de la Stephansplatz). Et les "dés" de chez Sacher (Sacherwürfel) à emporter. Mais pas le gâteau Sacher ! Les dés sont plus moelleux.

 

Vienne côté saveurs :  

Le foie braisé au Reinthaler derrière l'opéra. Les "Krautfleckerl" chez Amerlingbeisl. Et les poivrons farcis chez Epos dans la Siebensterngasse.

 

Quand la nuit tombe

Il faut aller au théâtre. Et ensuite, au Blaue Bar à l'hôtel Sacher. Ou marcher avec une lampe de poche et son meilleur ami dans le "Wienflussbecken" souterrain du Naschmarkt (marché aux Victuailles) jusqu'au Stadtpark (parc de la ville). Il n'y a même pas une centaine de Viennois qui ont vu Vienne sous cet angle la nuit… Quant à moi, ça fait déjà 20 ans. Alors il y a prescription. Car ceci n'est pas vraisemblablement pas tout à fait légal...

 

Ce qu'on ne trouve dans aucun guide

Il faut voir le champ de courses Trabrennbahn in der Krieau un jour de printemps. C'est là que la vraie Vienne pousse des cris de joie ou s'insurge. Ou encore le "petit" grand derby de football entre Vienna et le Wiener Sportclub. Autrefois, ils étaient tous deux de super clubs en Autriche. Entre-temps, ils ne jouent plus qu'en ligue régionale. Mais le derby qu'ils ont eux-mêmes appelé "Derby of Love" attire toujours les foules.

 

Ton lieu préféré

Un chemin forestier très pentu et souvent boueux juste à côté de la Fuchsvilla dans le 14e arrondissement. Il conduit à une ruche entretenue par une école primaire. Et aussi l'église Minoritenkirche dans le 1er arrondissement. Elle resplendit d'un éclat tout particulier.

 

À voir absolument 

Before Sunrise. Le Troisième Homme. Et le "Dreimäderlhaus". Ensuite, les lieux du tournage de ces films. On découvre alors les monts Spittelberg, Kahlenberg et le premier arrondissement d'une manière originale.

 

Ce dont on peut se passer sans regret, même si c'est dans le guide

Le marché de Noël sur la place de la mairie. Il y en a de bien plus idylliques, comme ceux de la "Freyung", sur la Karlsplatz ou au Spittelberg. Et le "Naschmarkt" (marché aux Victuailles) en semaine. Allez plutôt au marché paysan le week-end. Ou chez Meinl am Graben, le temple des saveurs par excellence. "Decadence for you and me" comme aurait dit Falco.

 

Qu'est-ce que tu aimes dans la ville de Vienne ?

Que l'on passer en une demi-heure du tumulte du centre ville à la forêt viennoise. Et avec un peu de chance, on pourra peut-être même y voir une biche en liberté. Par exemple aux "Steinhofgründe" dans le 14e arrondissement. Ou un écureuil à Schönbrunn. Ou le phylloxéra à Grinzing. Mais ça, c'est une autre histoire... 

 

Schokov

Siebensterngasse 20

Horaires d'ouverture :

Lun.-ven. : 12h-18h30

Sam : 10h-18h

www.schokov.com

Mehr Inspiration?