Compagnons de route

Ce sont les personnes qui nous accompagnent qui font de l’Altstadt ce qu’il est. Un refuge au style de vie viennois, un lieu de joie et de bonheur. À l’occasion de son 25e anniversaire, nous avons invité 25 compagnons de route à dire quelques mots sur leur expérience personnelle à l’Altstadt Vienna.

Uli Brée


Auteur de scenarii, metteur en scène et acteur, visionnaire et créateur. Il compte aujourd’hui parmi les auteurs les plus renommés du théâtre et de la télévision dans l’espace germanophone. Les récompenses pour son travail vont de 4 Romys jusqu’au Taureau Salzbourgeois ou une nomination au Prix Grimme pour son  Tatort "Ausgelöscht".


De quelle manière ressentez-vous l’Altstadt Vienna ?

Le salon fait office de salle de séjour et de salle à manger en même temps. Parfois, je m’étonne de voir combien de personnes étrangères sont assises dans "ma" salle à manger. Les dames de la réception me saluent à chaque fois comme si j’étais un membre de la famille qui revient à la maison après un long voyage. Et les dames en rouge qui s’occupent de l’entretien ont toujours la gentillesse de procurer quelques capsules de café supplémentaires à l’écrivain que je suis.


Quelle est votre chambre préférée ?

Un jour, j’ai lu qu’en tournée, Elvis Presley faisait construire sa chambre à l’identique dans tous les hôtels où il séjournait. En ce qui me concerne, c’est exactement le contraire. J’ai fait faire ma chambre sur le modèle d’une chambre de l’Altstadt Vienna. Tapisserie baroque foncé, Lustre et lit Boxspring pour que chez moi, je me sente comme à l’hôtel.


Quand et comment votre relation à l’Altstadt Vienna a-t-elle débuté ? 

Je ne sais plus exactement depuis quand je suis un habitué des lieux. Sûrement quelques années déjà. Je crois que c’est grâce à mon ami Harald Krassnitzer, pour lequel j’écris entre autres "Tatort" que j’ai atterri ici. Entre-temps, l’Altstadt est devenu pour moi aussi une sorte de "dépendance-pour-écrire". Parfois, je me retire ici quelques semaines pour écrire au calme. Entre-temps, c’est ici que quelques films et séries ont vu le jour. Entre autres une partie des "Vorstadtweiber".


Décrivez l’Altstadt Vienna en un mot.

À la maison sans le moindre souci. On loge entouré d’art. Luxueusement modeste. Maison secondaire.


Découvrez ici la chambre préférée d'Uli Brée.